Nihon, Le Pays du Soleil Levant


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tenue du Kendo

Aller en bas 
AuteurMessage
toshiie
Ceinture Blanche
- Deshi -

Ceinture Blanche- Deshi -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 30
Localisation : 78 yvelines
Pourquoi ce Forum? : on ma dit d'y étalé ma science
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Tenue du Kendo   Ven 6 Juil - 4:28

hakama ズボン :

Le haori et le hakama sont le nec plus ultra du vêtement de cérémonie ; mais c'est du hakama dont je désire vous entretenir ici.

" Hakama ", issu du mot ancien hakamo (2), était déjà mentionné dans le " Nihonshoki " et le " Kojiki " (3) et couramment utilisé depuis l'époque des dieux. Si l'on se réfère aux dictionnaires des kanji anciens comme " Mots issus du style Yamato " et " Nouveaux kanji révisés ", on y trouve des mots tels que ha.ka.ma, ba.ka.ma (4), shi.ta.no.ha.ka.ma (5), su.ma.shi.mo.no (6), chi.hi.sa.ki.- -mo.no (7); par rapport auxquels l'utilisation actuelle du kanji hakama, présente une calligraphie bien différente, et qui désignaient originellement un genre de pagne destiné à cacher le sexe.

Le hakama a évolué en fonction des époques, et l'on peut penser que le hakama de kendõ utilisé à notre époque provient du nagabakama (Cool raccourci en hirabakama (9) et du machidakabakama utilisé pour l'équitation possédant un large pli d'aisance (élargissure) à l'entrejambes.

Et puis, à l'avant du hakama on remarque cinq plis, et à l'arrière un pli (10). Nos aïeux ne pouvant manquer de mettre ou d'ôter chaque jour ce vêtement, on dit que ces plis leur remettaient en esprit la " voie des cinq principes coutumiers", à savoir :
- la loyauté (suzerain - vassal),
- la piété filiale (parents - enfants),
- l'harmonie (mari - femme),
- l'affection (amour - indulgence),
- la confiance (amitié) ;
ou bien encore : la compassion, la fidélité, la courtoisie, l'entendement, la confiance accordée (foi) ; le pli arrière représentant la voie de la sincérité (absence de duplicité). Ce qui signifie qu'en ceignant notre hakama, nous devrions inscrire ces valeurs dans notre cœur.

Ensuite, du côté pratique, les jambes du hakama présentent de larges ouvertures pour les jambes, qui en été favorisent une excellente ventilation lors des keiko appuyés - originale régulation de température - et limitent la transpiration. En outre, douillet lors des froids rigoureux, il évite aux jambes de se refroidir, leur permettant de résister à la fatigue. Mais encore, le hakama voltige souplement autour des jambes, et le shinai de faite maladroitement manœuvré vient-il les frapper, qu'il en amortit bien le choc. Au hakama est fixé le koshi.ita (11) qui, de l'arrière, pousse une partie des vertèbres lombaires vers l'avant, créant la cambrure fondamentale d'une attitude correcte, l'avancement des hanches servant à faire saillir le bas-ventre. En outre, les longs himo fixés à l'avant font trois fois le tour de la taille, et ceux d'arrière, plus courts, une fois ; le serrage de chacun d'eux plaçant la puissance dans le bas-ventre, permet de travailler la force du tanden à laquelle le budõ attache une grande importance.

Ainsi, psychologiquement, physiquement, et même dans l'action, le hakama génère un effet bénéfique. Héritage culturel que nous affectionnons, il matérialise sa valeur esthétique lorsque nous nous appliquons au keiko avec un vêtement aux plis toujours impeccables.

(1) Extrait de : " Kendõ no shiori ". Ed. Keishichõ renmei.
(2) Mot ici écrit avec deux kanji, le second prononcé mo qui désigne un vêtement porté à partir de la taille par les femmes dans les temps anciens.
(3) " Nihonshoki " : annales historiques rédigées en 720. " Kojiki " : chroniques historiques, allant de la création du Japon à l'an 628.
(4) Ces deux mots ainsi que ceux référencés par les notes (5), (6) et (7), sont écrits selon l'antique méthode, à l'aide de kanji retenus pour leur valeur phonétique, et non sémantique.
(5) Sous-hakama.
(6) Fundoshi : pagne noué en guise de caleçon, encore porté par divers japonais.
(7) Idem note (6).
(Cool Hakama tombant en traîne sur les pieds d'environ 30 cm.
(9) Hirabakama (ou hanbakama) : hakama descendant à la cheville, sans cordon d'attache sur le cou de pied.
(10) Le texte japonais spécifi bien : un pli, tel qu'on le voit de l'arrière.
(11) Littéralement : planche des hanches.

Revenir en haut Aller en bas
toshiie
Ceinture Blanche
- Deshi -

Ceinture Blanche- Deshi -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 30
Localisation : 78 yvelines
Pourquoi ce Forum? : on ma dit d'y étalé ma science
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Tenue du Kendo   Ven 6 Juil - 4:29

le kendogi うわぎ :

KENDOGI ou KEIKOGI : veste traditionnelle, de couleur noire, indigo ou Blanche en coton lourd , seule les noeud ont une signifiquation particulière :

verticale : position normale

horizontale : vous avez un décé dans votre famille

la veste inverser de sens : vous ne le verez jamais car vous etes mort

Revenir en haut Aller en bas
toshiie
Ceinture Blanche
- Deshi -

Ceinture Blanche- Deshi -
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 30
Localisation : 78 yvelines
Pourquoi ce Forum? : on ma dit d'y étalé ma science
Date d'inscription : 06/07/2007

MessageSujet: Re: Tenue du Kendo   Ven 6 Juil - 4:29

Les armures de kendo, kendogu, appelées communément bogu, requièrent des qualités d'efficacité et de robustesse différentes en fonction des contraintes d'usage qui leur sont imposées.
La pratique journalière du professeur ou de l'expert nécessite le port d'une armure très bien ajustée, efficace contre les nombreuses frappes qu'elle va subir.
La texture des tissus, les surpiqures et les rembourrages des armures "haut de gamme" sont extrêmement serrée ce qui donne une protection accrue avec une épaisseur moindre. La recherche dans les matériaux qui peuvent être utilisés pour la coque du do n'exclut jamais une élégante sobriété.
Le prix d'achat d'une telle armure pourra être plus de dix fois supérieur à celui d'une armure correcte qui convient à une pratique bi-hebdomadaire.
Chaque pièce de l'armure peut être achetée séparément ; pour s'assurer une protection suffisante contre les impacts des shinai, il faut rechercher la qualité du men puis des kote avant celle du do et du tare. Le soins apporté à l'entretien de l'armure, aération, brossage, réparation immédiate du moindre dommage, prolonge sont efficacité et sa durée.



en détail :

le tare :
Protection du ventre et des hanches, se composant :
- du tare-obi, large ceinture de protection assez épaisse en tissu matelassé surpiqué ; les modèles de qualité supérieure sont garnis de découpes de peau ; deux cordons plats d'attache, tare-himo, sont fixés à chaque extrémité de cette ceinture.
- cinq pans protecteurs solidement cousus au tare-obi, trois grands, o-dare, sur le dessus et deux petits, ko-dare, dans les intervalles, en dessous ; ces pans sont faits de tissu rembourré et surpiqué, ils sont entourés et plus ou moins renforcés, suivant les modèles, de bandes de peau.
- c'est sur le pan, o-dare, du millieu qu'est enfilé le zeken, sorte d'étui de toile qui porte le nom du pratiquant et son origine (club, région, pays...).



le do :
Protection du tronc, se composant :
- du mune, partie supérieure qui protège la poitrine, en cuir rigide plus ou moins richement surpiqué ; le mune est garni, en haut, de deux anneaux en cuir pour la fixation, chikawa, et de chaque côté en bas, d'une protection en cuir, mochi dashi ou ko-mune, qui assure la jonction avec la cuirasse rigide.
- du do, partie rigide qui épouse la forme du tronc, faite traditionnellement de lame de bambou assemblées et recouverte de cuir laqué, ou d'un matériau synthétique pour les modèles les moins onéreux. Aux quatre coins arrières sont fixés les cordons d'attache, do-himo aux do-chikawa.


les cote :
Protection de la main et de l'avant-bras, chaque kote se compose :
- du koromo appelé parfois nigiri ou kote-gashira, protection de main, sorte de mouffle dont l'intérieur est en peau fine, te-no-uchikawa, et dont l'extérieur forme une coque, en cuir ou en tissu surpiqué, garnie de crin au-dedans.
- du hiji-buton ou tsutsu-bu, protection de l'avant-bras, sorte de crispin en tissu matelassé, surpiqué très serré ; il affecte la forme d'un tuyau ouvert sur la face interne de l'avant-bras dont il recouvre les deux tiers ; les bords de l'ouverture sont unis au moyen d'un cordon, kote-himo, lacé à demeure puisque les kote sont enfilés par l'ouverture sans avoir besoin d'être délacés.
- koromo et hiji-buton sont réunis au-dessus du poignet par deux plis d'articulation, kote-kera.


le men :
Protection de la gorge, de la tête, et des épaules. Il comprend :
- le men-buton, large bande de tissu renforcé, surpiqué très serré, il protège la tête d'une épaule à l'autre et prend la forme d'un casque en se fixant sur le bourrelet du masque métallique.
- le men-gane, grille métallique de protection du visage, faite, sur toute la hauteur, d'une arche de forme légèrement convexe, au travers de laquelle passent quatorze tiges incurvées, d'inégales longueurs, dont les extrémités viennent se loger dans le pourtour du men-gane, qui est lui-même fixé au men-buton.
- deux protections de gorge superposées, ratachées au bas du pourtour du men-gane : au-dessus, le mae dare ou tsuki-dare, languette de cuir épaisse et résistante (elle est destinée à recevoir les coups de la pointe du shinai), en dessous l'uchi-dare ou sashi-buton large protection circulaire de tissu renforcé qui complète la protection du cou entre le mae-dare et le men-buton.
- de deux long cordons, men-himo, fixés par une boucle de cuir, chikawa, à une tige du men-gane, ils sont disposés autour du men et noués derrière la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tenue du Kendo   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tenue du Kendo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tenue correcte exigée
» Tenue Chasseurs à pied Second Empire
» La tenue vestimentaire des enfants
» Tenue des Aides de camp de Massena
» Grille de notation pour la tenue des classeurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nihon, Le Pays du Soleil Levant :: Arts Martiaux :: Kendo :: Tenue-
Sauter vers: